Espace clients

Vous êtes nouveau client : Ouvrir un compte

Déjà client : Identification

PANIER : 0 article
Le laboratoire La qualité Les fiches conseil
Accueil > Nos produits > ANTI-AGE > RETINE-EXS

RETINE-EXS®

La durée de vie augmentant, les maladies dégénératives liées à l'âge sont de plus en plus fréquentes. L'oeil n'échappe malheureusement pas à ce type de dégénérescence. Parmi les plus fréquentes on peut citer le DMLA(Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age) et la rétinopathie diabétique.

La dégénérescence maculaire liée à l'âge ou DMLA correspond à un vieillissement trop rapide de la zone centrale de la rétine : la macula. Survenant à partir de l'âge de 50 ans, elle est la première cause de malvoyance chez les sujets âgés. Elle entraine une perte progressive de la vision centrale, à savoir le champ de vision utile pour lire, reconnaître les visages ou conduire, alors que la vision périphérique est conservée.


La rétinopathie diabétique est une maladie dégénérative des vaisseaux sanguins de la rétine, qui survient chez les personnes atteintes de diabète. Elle apparaît lorsque l'excès de sucre dans le sang, caractéristique du diabète, a endommagé les petits vaisseaux qui approvisionnent la rétine en nutriment et en oxygène.
RETINE-EXS associe plusieurs antioxydants oculaires à la synergie active eyes protect afin de prévenir et de freiner l'apparition et la progression de la dégénérescence maculaire liée à l'âge et de la rétinopathie diabétique.

 

RETINE-EXS®
60 gélules   38.00 €

Traitement pour

  • Prévention de la DMLA
  • Diabète (prévention de la rétinopathie diabétique)

Conseils d'utilisation

2 gélules par jour


Composition

  • Choline citrate
  • Lutéïne
  • Resvératrol
  • Synergie active eyes-protect®
  • Vaccinum myrtillus (Myrtille)
  • Ginkbo biloba
  • Ascorbate de calcium
  • Vitamine E
  • Vitamine B2, B3, B5, B

Choline citrate (vitamine B7) : la choline est un nutriment essentiel généralement rangé dans la classe des vitamines B. Elle peut également être synthétisée par le foie, quoiqu’en quantités insuffisantes. Des études ont montré qu’une vaste majorité de la population ne consomme pas suffisamment de choline. La vitamine B7, en empêchant la formation de dépôts graisseux dans les organes et dans les vaisseaux favorise la microcirculation notamment au niveau de l’œil.

 

Lutéine : la lutéine est très concentrée dans la macula, une petite zone de la rétine responsable de la vision centrale et de l’acuité visuelle. Le pigment maculaire est le pigment jaune dans la macula qui protège les tissus des lésions causées par les effets de photo-oxydation de la lumière bleue, et qui est composé exclusivement de lutéine et de son composé apparenté, la zéaxanthine. Sur les quelques 600 caroténoïdes existant dans la nature, on n’en trouve dans le sérum humain qu’un tout petit nombre. Parmi eux, la nature n’a choisi que la lutéine et la zéaxanthine pour être présentes dans la macula. Ces seuls faits autorisent à penser que la lutéine joue un rôle primordial pour la santé des yeux. Il existe un grand nombre de données en faveur du rôle de la lutéine dans la réduction du risque de DMLA. De nombreuses études observationnelles montrent le lien entre l’apport de lutéine, les taux sériques, la densité du pigment maculaire, et le risque de DMLA chez l’homme.

Resveratrol : c’est un polyphénol présent dans le raisin notamment, ces propriétés antioxydantes lui confèrent une action vasculoprotectrice. Des études menées sur la souris ont mis en évidence une action régulatrice sur la glycémie.

Myrtille : en Europe, plusieurs études scientifiques ont démontré qu’une supplémentation en extrait de myrtille améliore la vision nocturne en permettant une adaptation plus rapide à l’obscurité et une restauration plus rapide de la vision après un éblouissement.

Ginkgo biloba : originaire de Chine, les feuilles de cet arbre sont riches en substances actives responsables de nombreux effets thérapeutiques reconnus. Une activité antioxydante, une augmentation du débit sanguin notamment cérébral, une potentialisation des neurotransmetteurs et une modulation du métabolisme du glucose ont été prouvées.

Ascorbate de calcium : c’est la forme calcique de la vitamine C, connue aussi sous le nom d’acide ascorbique. Sous cette forme, la vitamine C a une excellente tolérance digestive, contrairement à l’acide ascorbique qui peut causer des troubles du transit. La vitamine C est 30 à 50 fois plus concentrée dans le cristallin de l’œil que dans la circulation sanguine, elle joue un rôle majeur dans la protection du cristallin contre l’oxydation photochimique et nourrit la membrane qui régule le transport des nutriments et des ions dans le cristallin.

Lu dans la presse

Un article paru en novembre 2013 dans le « journal of the american society of consultant pharmacists » et se basant sur différentes études menées au cours des dix dernières années a conclu en l’efficacité de la supplémentation diététique dans la prévention de la DMLA.

 

 Marshall LL, Roach JM. Prevention and treatment of age-related macular degeneration: an update for pharmacists. Consult Pharm. 2013 Nov 1;28(11):723-37. doi: 10.4140/ TCP.n.2013.723. Mercer University College of Pharmacy, Atlanta, Georgia.